La défense de l’Europe: Si pas maintenant, quand?

Les Arabes, les gardiens de l’islam et ses disciples d’un milliard et demi, savent qu’un jour leur pétrole sera épuisé. Alors, leur seule source de revenus disparaîtra, parce que les nations arabes ne produisent rien d’autre dont le monde a besoin. Mais pour assurer le pouvoir islamique sur la scène mondiale, les dirigeants arabes doivent chercher une nouvelle source de revenus.

L’Europe leur offre volontiers cette source : un continent vieillissant, économiquement affaibli qui s’est endormi, habité par des imbéciles naïves. Si maintenant n’est pas le moment de conquérir l’Europe, quand viendra ce moment ?

La crise de réfugiés

Le monde entier a observé comment l’Europe a littéralement échoué à défendre les limites de sa civilisation contre le flux de réfugiés. Il est prévu que plus de dizaines de millions de migrants se préparent aussi à réclamer une vie meilleure. Ce sera le déclin de l’Europe, la mort de sa civilisation.

En face du leadership naïf de l’Europe se trouve le cheval de Troie islamique : une armée d’hommes arabes non mariés d’âge de combat. Ils sont venus en Europe en tant que réfugiés, mais des près un million qui ont atteint l’Allemagne, les trois quarts ont disparu dans l’anonymat. Ce sont des soldats ennemis en civil. Pourtant, les médias corrompus d’Europe continuent à appeler tous les nouveaux arrivants “réfugiés”.

Parmi les réfugiés, il y a plus de cinq mille terroristes d’ISIS, n’attend qu’un signe d’en haut pour mettre le feu en Europe. Pendant ce temps, les premiers colons musulmans ont déjà établi leur propre calife aux jungles de Calais. Des milliers de califes suivront, d’autres proclament. Mais alors que les centres européens d’asile sont inondés de bombes de testostérone, la police cesse toutes les protestations des citoyens sains.

Pensée dépassée

Cependant, le plus grand danger sont les leaders politiques en Europe. Tout à la fois, ces «penseurs dépassés» s’écrient que l’OTAN protégera sûrement l’Europe. Qui serait tellement fou d’attaquer une puissance nucléaire ? C’est une bonne idée, mais grâce aux frontières ouvertes l’ennemi est déjà arrivé. En outre, les armes nucléaires ne peuvent pas se protéger efficacement contre une guérilla dans ses propres villes, à moins que l’on ne vise le kamikaze.

Et quand les arabes vont attaquer, les Russes suivront, rêvant d’un retour à l’ancienne Union Soviétique, et des Turcs, qui souhaitent rétablir l’Empire Ottoman. Les Turcs ne devront pas marcher vers l’Europe, car grâce à la migration de masse ils sont déjà là. Tout ce qu’ils ont à faire est de mettre leurs uniformes.

Une Europe sainte

Jamais auparavant dans l’histoire, tous les Européens se sont battus pour leur survie collective. Mais ils peuvent s’inspirer de l’histoire la plus riche et la plus héroïque. Les Spartiates ont arrêté les Perses à la bataille de Thermopyles. Vercingétorix a uni les Gaules contre l’armée romaine en progression.

Godefroy de Bouillon avait reconquis Jérusalem. Les Européens ont combattu les hordes orientales de Gengis Khan. Vlad l’Empaleur a effrayé des Turcs. Jean Sobieski les a vaincus à Vienne. Prenons un exemple des Bulgares. Ils ont dû vivre sous le joug de l’islam pendant cinq cents ans, mais n’ont jamais abandonné leur résistance.

Les Européens doivent laisser derrière eux l’utopie multiculturelle échouée et avoir trouvé une nouvelle Europe sainte. Le temps de haine de soi et de dégoût de soi est terminé. Les Européens reconquerront leur avenir. Deo volente, si Dieu le veut.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s